Le Palais de l’Alma

Dans le cadre de la vaste opération de réhabilitation et de restauration du Palais de l’Alma, dépendance de la Présidence de la République édifiée en 1861* et classée à l’Inventaire des Monuments historiques en 2002, les architectes de l’agence Goutal utilisent presque toute la palette de solutions Texaa pour résoudre une équation difficile. Atteindre la surface d’absorption acoustique recommandée par AFL Acoustique pour procurer un juste confort aux usagers des lieux, tout en respectant le caractère patrimonial de cette architecture Napoléonienne unique.

À quelques encablures du Palais de l’Élysée, c’est donc à une opération de réhabilitation et de mise aux normes d’envergure que se sont attelés les architectes de l’agence Goutal – Architecture et Patrimoine, pour permettre l’installation, dans les anciennes écuries du Palais de l’Alma, de services administratifs de la Présidence de la République. Au programme, notamment : la création de 1 700 mètres carrés de bureaux dans l’aile Est, et de près de 800 mètres carrés de services de restauration dans l’aile Ouest. « Dans ce contexte, les espaces de verrière en open space dans l’aile Est (bureaux), ainsi ceux de restauration et de co-working de l’aile Ouest constituaient les points acoustiques sensibles à traiter », explique Adrien Guillemin, architecte en charge du projet. Le défi, dans ces vastes volumes ? Respecter les typologies architecturales existantes (arcs en brique, sommiers en pierre de taille, colonnes et corniches à modillons de style Napoléon III dans l’aile Est, simplement restaurés ; et décor néoclassique 1950 dans l’aile Ouest, que la maîtrise d’œuvre souhaitait conserver), éviter les problèmes de surcharge sur les voûtes, et maximiser les surfaces d’absorption acoustique, malgré le peu de surfaces de murs ou de plafonds disponibles, édifice classé oblige. Pour ce faire, l’architecte s’appuie sur la variété de la palette de solutions Texaa : nappe acoustique Strato, revêtement Vibrasto intégré au mobilier ou tendu sur des cadres au mur, Vibrasto imprimé d’éléments d’archives et près de 70 cônes Abso bleus, blancs et rouges, dans une installation acoustique suspendue intégrant des lustres, aux allures de parade aérienne du 14 juillet.

Alphabet créatif à l’Ouest

La maîtrise d’œuvre souhaite conserver l’esprit 1950 de la salle de restauration. Il s’agit donc d’atteindre la surface d’absorption acoustique nécessaire au confort, dans ce vaste volume surplombé d’une verrière, aux murs déjà chargés de colonnes et corniches, et percés de multiples ouvertures. « La voute était déjà intégralement recouverte d’enduit acoustique, poursuit Adrien Guillemin. Une des options consistait à suspendre des éléments acoustiques pour ajouter de la surface, tout en laissant passer la lumière, et en abaissant légèrement l’échelle de la pièce. » Le choix de l’architecte se porte ainsi sur les cônes de la gamme Abso, qui seront installés sous la verrière historique. Pour trouver la bonne solution d’implantation, il réalise nombre de simulations en 3D, puis modélise la forme d’un gros ballon dirigeable permettant de disposer subtilement les 68 cônes selon une trame à double courbure, et d’intégrer, dans la composition, des suspensions lumineuses (choisies en fonction des cônes). Le tout est suspendu sur une résille en aluminium ultra fine, conçue spécialement, et elle-même accrochée à la verrière historique par un réseau de petits filins métalliques. « L’ensemble forme comme un ventre, décrit le concepteur. Le cône le plus bas est au centre de la pièce, et la composition remonte progressivement vers l’extérieur, ce qui permet de dégager la vue sur les grandes portes en chêne cérusé et les corniches. » Le choix des couleurs est un clin d’œil à la Présidence. « À l’agence, nous appelons cette pièce la salle du 14 juillet », sourit l’architecte, qui s’étonne presque du peu de temps qu’il a fallu pour suspendre les cônes sur la structure. Cependant, il faut encore créer de la surface d’absorption pour atteindre l’objectif fixé par l’acousticien. C’est là qu’entre en scène le Vibrasto, et ce, de deux manières. « De part et d’autre des entrées vitrées, nous avions un peu de surface murale disponible, poursuit Adrien Guillemin. Or au cours du projet, j’avais retrouvé des documents historiques, consignant les éléments programmatiques d’origine du bâtiment : le nombre de chevaux que les écuries devaient accueillir et les personnels qu’il fallait loger, ou encore la liste des matériaux préconisés pour la construction, les croquis correspondants, etc. Je me suis beaucoup amusé à composer des planches à partir de ces documents, que nous avons faites imprimer sur du Vibrasto par Texaa, puis encadrer dans des baguettes en laiton, un peu à la manière de tableaux. Et puis, en tendant du Vibrasto uni sur de petits cadres en tôle fixés au-dessus de quelques portes, avec au centre, une réservation, nous avons pu soigner l’intégration des bouches d’aération de la pièce, et ainsi gagner encore un peu de surface d’absorption. »

Portiques acoustiques

Le programme comprend également une petite cafétéria façon lounge, et un co-working. Pour répondre à la problématique acoustique, l’architecte dessine des portiques menuisés dans la sous-face desquels est intégré du Vibrasto. « Ici, nous avons pu jouer avec les couleurs, précise Adrien Guillemin. Nous nous sommes appuyés sur les équipes Texaa pour dessiner les détails des profils de finition et d’accrochage, que nous avons ensuite fournis à l’entreprise de menuiserie qui les a fabriqués. Tout a été très simple à mettre en œuvre. »

Nappe acoustique à l’Est

Dans la travée centrale de l’open space de l’aile Est, accueillant près de 1 700 mètres carrés d’espaces de travail, la nappe de plafond Strato offre une solution à la fois technique et esthétique. « Ce large volume est constitué de grands arcs en brique, avec des plafonds à caisson entre chaque retombée de poutre, décrit Adrien Guillemin. Nous avons restauré les voûtes avec un enduit acoustique extrêmement fin pour ne pas les surcharger en poids, mais il fallait encore renforcer les surfaces d’absorption, pour procurer le confort nécessaire aux usagers des deux blocs de bureaux installés de part et d’autre de la travée centrale. Ce, en touchant très peu au bâti. La nappe Strato nous a non seulement permis de le faire, mais aussi de dissimuler les réseaux techniques, et d’installer un éclairage diffus dans la partie centrale de cet espace, qui est aussi une circulation. » Ce, tout en animant subtilement le plafond, grâce au jeu de textures procuré par l’alternance des mailles ouvertes et fermées des textiles, choisis dans deux coloris neutres et complémentaires.

* En 1861, l’architecte Jacques-Martin Tétaz est chargé de la construction de nouvelles écuries pour la Maison de l’empereur Napoléon III. Les bâtiments du Palais de l’Alma (du nom de la bataille de Crimée de 1854) reviennent ensuite à la Présidence de la République en 1881, et hébergent, à partir de 1888, les écuries du Président. Au cours du XXe siècle, ses ailes, en partie réaménagées dans les années 1950, seront occupées par différents organismes (la Météorologie nationale et le Conseil supérieur de la Magistrature), jusqu’à accueillir, désormais, des services administratifs de la Présidence.

Nom du projet : Réhabilitation et remise aux normes des ailes Est et Ouest du Palais de l’Alma

Année de Livraison : 2021

Ville / Pays : Paris, France

Maître d'ouvrage : Présidence de la République

Maîtrise d’œuvre : Agence Goutal – Architecture et Patrimoine

Acousticien : AFL Acoustique

Photographe : Sergio Grazia

Comment pouvons-nous vous aidez ? F.A.Q

Comment obtenir un devis ?

En contactant le chargé d’affaire de votre région par téléphone ou par email en précisant vos coordonnées et votre besoin.

Nous vous enverrons un devis rapidement.

Comment commander les produits Texaa ?

Nos produits sont fabriqués à la demande dans notre atelier et sont disponibles sur commande – il suffit de contacter le chargé d’affaire de votre région. Si vous avez déjà un devis vous pouvez aussi contacter la personne en charge du suivi de votre dossier (en haut à gauche de votre devis).

Comment installer nos produits ?

Menuisiers et tapissiers sont compétents pour installer facilement nos produits.
Nous travaillons régulièrement avec certains d’entre eux que nous pouvons recommander. Si vous avez un prestataire de confiance nous pouvons l’accompagner. Nos schémas de montage sont visibles ici.

Une question technique ?

Toutes nos fiches techniques sont disponibles ici. Le chargé d’affaire de votre région peut aussi vous aider, n’hésitez pas à le contacter.

Puis je obtenir un rendez-vous?

Nos chargés d’affaires se déplacent quotidiennement sur les chantiers et chez nos clients. N’hésitez pas à les contacter en donnant vos disponibilités de préférence par email.

Délais de fabrication

Nos produits sont fabriqués à la demande. Nos délais de fabrication standards sont de 3 semaines pour la majorité de nos produits et à partir de 5 semaines pour les produits non standards. Nous faisons aussi régulièrement des miracles, n’hésitez pas à nous contacter.

Zone de livraison

Toutes les commandes à partir de 2500 euros sont expédiées franco de port vers toute la France métropolitaine.
Nous expédions aussi partout ailleurs.

Qui appeler ?

Pour obtenir un devis, un délai, une information technique nous vous recommandons d’appeler le chargé d’affaire de votre région en le localisant sur la carte.
Pour toute autre demande n’hésitez pas à nous contacter directement au 05.56.75.71.56

Votre commande en cours

Si vous souhaitez obtenir des informations concernant votre commande merci de contacter la personne en charge du suivi de votre dossier (en haut à gauche de votre commande).