Se fondre dans le décor…

Se fondre dans le décor…
Catégories:

 

Emblématique du Futuroscope de Poitiers, le pavillon Kinémax, imaginé en 1987 par Denis Laming, en forme d’un cristal de quartz géant, a fait l’objet, en 2016, d’une importante rénovation. Choisi pour mener ce  projet, l’architecte David Joulin décide de remodeler complètement l’espace intérieur, en écho à l’enveloppe extérieure du bâtiment. Et il développe un jeu de facettes tridimensionnelles qui dissimulent la technique d’une installation sonore et lumineuse sophistiquée. Au résultat, comme l’écrit Alice Dubet dans la revue AMC (février 2017), on a l’impression d’entrer dans un «paysage intérieur qui enveloppe le spectateur depuis l’entrée jusqu’aux parois et plafond de la salle, pour prolonger l’expérience immersive offerte par la projection. Calepinage complexe d’apparence aléatoire, il représente 1500 m2 de tissu acoustique Gris Brun (Vibrasto MR780) intégrant l’ensemble de la technique : soufflerie, enceintes, et l’équivalent de 200 m linéaires de tubes led colorés.»

Contactée pour proposer une solution à ce qui n’était encore qu’un projet, Élodie Boulogne, co-responsable avec Éric Lienard de cette opération pour Texaa®, propose de combiner de l’Aeria et du Vibrasto 03 posés tendus : «Nous avons réalisé un premier prototype de principe, qui a séduit tout le monde – architecte, maîtrise d’ouvrage, économiste –, d’abord par la nature d’un dispositif permettant de jouer alternativement la transparence ou l’opacité, selon que l’on emploie l’Aeria seul ou bien ouaté avec un feutre, et d’autre part pour les qualités de finition.»

Après la réalisation d’un prototype grandeur nature, la pose est confiée à l’entreprise Delhoume. Le chantier peut commencer. Il durera un peu plus de deux mois. «Il a nécessité la mise en place d’un échafaudage impressionnant, poursuit Élodie Boulogne, car la salle mesure quand même quelques vingt mètres de hauteur.»  Au bilan, et au prix d’un investissement particulièrement fort de tous les acteurs de cette aventure – à commencer par l’architecte, qui a tenu à être présent en personne, pour finaliser sur place la géométrie exacte de chaque facette de la paroi – le résultat est vraiment à la hauteur de l’ambition des responsables du Futuroscope, qui souhaitaient faire du Kinémax une salle de projection unique en Europe.

>accéder à la page Vibrasto

– – –
Aeria et Vibrasto de Texaa®, posés tendu
Cinéma, Poitiers, France, 2016
Maîtrise d’œuvre : David Joulin architecte
Maîtrise d’ouvrage : Conseil général de la Vienne, Le Futuroscope

Presse: lien vers l’article AMC